top of page

Revenir dans son corps


Mais pourquoi est-ce si important de se reconnecter à son corps et ses sensations?


Nous sommes toujours ou presque toujours dans notre tête qui pense, construit des scénarios et fait des plans sur la comète.


Un mental qui nous fait bouger entre passé et futur alors qu'aucun des deux temps n'existe réellement!


Résultat quand on est connecté à son mental 24h/24h...on ne s'habite pas vraiment.

On vit dans un monde parallèle, celui de nos pensées.

Des pensées qui ne nous définissent pas, n'existe que dans notre tête et qui de surcroit sont instables et éphémères.


C'est comme si nous vivions dans un film de science fiction et non dans la réalité de l'ici et maintenant.


A force de vivre par le mental et l'analyse...nous nous découpons de notre corps.

Nous analysons ce qui est là davantage par notre pensée que par notre corps alors que celui-ci est un précieux allié pour ressentir et apprendre à accueillir ce qui est présent.


Et par conséquent, nous rentrons en contact avec nos émotions davantage par le mental (au secours!!!) plutôt que par les sensations présentes dans notre corps.


Certes il faut un sacré courage pour accepter ses émotions et les ressentir

Apprendre simplement à reconnaitre ce qui se joue en nous sans y amener notre mental peut permettre que cela se détende naturellement.

Ce qui nourrit les émotions, se sont les pensées qui y sont associées.


Rentrer en contact avec nos émotions désagréables ou douloureuses nous demande une belle dose de courage et d'ouverture car nous avons plutôt l'habitude à les nier ou à les rejeter comme:

  • Se jeter frénétiquement dans une série pour oublier

  • Aller faire des courses

  • Passer l'aspirateur pour occuper notre tête et nos bras

  • Aller courir pour décharger

  • Manger un délicieux gâteau pour se donner de la douceur

  • Se résigner et étouffer nos sensations présentes

  • Bosser à n'en plus finir

  • S'occuper des autres


Alors que si nous les ressentons, nous nous donnons la possibilité de nous apporter ce dont nous avons vraiment besoin et de prendre authentiquement soin de nous-même.

Nous pouvons nous donner ce dont nous avons réellement besoin dans la situation difficile ou turbulente que nous traversons ici et maintenant.

Cette attention nous permet de vivre pleinement ce qui est là.


Lorsque je nie ou rejette ce qui est là physiquement, je m'expose à ce que cela revienne plus fort et de manière plus insidieuse par la suite.

C'est le cas avec le burn out et la dépression.


Et si nous faisions de notre corps la possibilité de recréer un lien d'amour et d'attention pour nous-même?

Est-ce que cela vous semble possible?

Prendre quelques instants plusieurs fois par jour (ou 5, 10 ou 20 mn chaque jour) pour rentrer en contact avec ce corps qui est le votre et faire votre météo intérieure?

Ne serait-ce pas là l'occasion de remettre du lien et de l'amitié avec soi-même?

De se libérer de la tyrannie de notre mental et de retrouver le calme.


Pourquoi ne pas s'allonger et sentir le poids de notre corps.

Sentir le contact avec le sol, le lit, le tapis.

Sentir notre ventre se gonfler et se dégonfler.

Laisser tout notre corps se déposer au sol.

S'autoriser à lâcher l'esprit et à ouvrir le coeur.


A s'accepter exactement telle que nous sommes à cet instant précis sans rien nier ni rejeter.

Simplement laisser être puis naturellement disparaître les mouvements physiques, mentaux et émotionnels présents.


En prenant soin de nous en revenant dans notre corps, nous permettons à notre système nerveux de se déposer et de naturellement se calmer ce qui apportera à chaque cellule de notre corps les bienfaits de cette détente du corps et de l'esprit.

Vos systèmes endocrinien, digestif seront eux-aussi les grands bénéficiaires de votre pratique.


Aller...on s'allonge et on reprend contact avec chaque partie de son corps, avec son souffle et bien sur avec les sensations présentes.

On s'ouvre à l'acceptation et à la bonté présente en chacun de nous.

0 commentaire

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page