top of page

Les 5 principes de la naturopathie

La naturopathie vise à préserver et optimiser la santé globale de l’individu : elle permet de soutenir les fonctions et réactions du corps par des moyens naturels.

Elle propose de la prévention santé.

Elle n’entre pas en concurrence avec la médecine légale mais lui est complémentaire.


La naturopathie prend en considération l’individu dans sa globalité c’est-à-dire sur tous les plans de l’être car elle suppose que l’humain peut s’exprimer sur différents aspects : physique, énergétique, mental, spirituel, socioculturel, écologique.


« La naturopathie n’est pas une pratique médicale. Le naturopathe ne fait pas de diagnostic médical et ne prescrit pas de médicament » (Source OMS)



Pour Hippocrate, les cinq principes de la naturopathie sont :

– Ne pas nuire => L’objectif est d’accompagner nos forces intérieures ; – La nature est guérisseuse => Elle nous guide par ses rythmes et ses principes ; – Identifier et traiter la cause => Rechercher la cause de la perte de notre vitalité, et la traiter ; – Détoxifier et purifier l’organisme ; – La naturopathie enseigne => L'enseignement…ce que la nature nous apprend, nous devons le transmettre. Le rôle du naturopathe est d'éduquer!


La naturopathie est un art de vivre qui met l'accent sur la prévention par des moyens naturels basés sur le bon sens et le respect des lois de la vie.



L’OMS reconnaît 3 médecines traditionnelles dans le monde :

– La médecine traditionnelle chinoise – La médecine ayurvédique (Inde) – La médecine traditionnelle occidentale, dont la naturopathie est l’héritière.

Elle est définie comme étant un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques.

En réalité, c’est une véritable philosophie de vie, c’est l’art et la pratique de l’hygiène vitale, qui permet d’être et de rester en bonne santé.




Le triangle médical


Parmi les différents types de médecines qui existent, il y a le triangle médical.

À la base du triangle, il y a Hippocrate avec les médecines traditionnelles (et la naturopathie donc).

Ensuite, sur la gauche il y a l’allopathie classique avec Pasteur.

Puis à droite les médecines dites « douces », représentées par Samuel Hanhemann, à l’origine de l’homéopathie.




La naturopathie s'articule autour de 5 principes



Le vitalisme


Il s'agit de la force vitale à l’origine de la vie et donc de toute guérison.

Selon les médecines, on parle de qi (en médecine traditionnelle chinoise) ou encore de prana (en ayurveda).

En naturopathie, on parle de force vitale.


Pour faire simple, c’est ce qui nous permet de cicatriser quand on se coupe, mais aussi aux os de se recalcifier après une fracture. Cela concerne aussi la fièvre, qui permet de lutter contre une infection. En naturopathie, la fièvre n’est pas forcément mauvais signe. Il faut bien la contrôler et s’assurer qu’elle ne dépasse pas une certaine température mais on ne cherche pas automatiquement à la combattre en prenant un médicament. Tant que l’on n’est pas malade, on peut soutenir la force vitale.

Dès lors qu’on est dans ce que l’on appelle le lésionnel, on consulte un médecin.


L’humorisme


L’humoriste est la science qui étudie les humeurs, c'est à dire les liquides qui circulent dans notre organisme : l’eau, le sang, la lymphe et le liquide interstitiel.

En naturopathie on va veiller à ce que tout ce milieu soit sain car le plus souvent les maladies s’installent lorsque ces humeurs circulent mal et qu’une surcharge de toxines est présente.

On doit donc drainer, hydrater et stimuler.


L’hygiénisme


L’hygiénisme se décompose sous trois formes :

  • une hygiène alimentaire (une alimentation saine, équilibrée, avec des aliments vivants (c’est-à-dire crus, comme des légumes, des graines germées, des algues, etc.) ;

  • une hygiène neuro-psychique (se sentir bien dans sa tête et dans son cœur) ;

  • une hygiène corporelle (le fameux mouvement, l’activité physique mais aussi la respiration, l’élimination).

Le principe est d’être au contact des éléments de la naturel comme le soleil, la lumière, l’eau, la terre, l’air, les animaux, etc.

On doit trouver un bon équilibre entre tout cela pour être en bonne santé.


Le causalisme


Le causalisme s'est s'intéresser à la cause, à ce qui a déclenché d'une pathologie.

On ne parle pas de symptômes mais de cause.

Le naturopathe va chercher d’où peuvent venir vos troubles.

Hippocrate disait d’ailleurs « Cherche la cause et traite-la, puis cherche la cause de la cause et traite-la, enfin cherche la cause de la cause de la cause et traite-la ».


L’holisme


Il s'agit de s’intéresser à l’être humain dans sa globalité.

L'être humain est un tout complexe et non séparé.

Le corps, l'esprit & le cœur.

Lorsqu’on fait des recherches pour trouver la cause d’une problématique, on ne regarde pas que le plan physique (le corps). On va s’intéresser également au plan psychologique, émotionnel, à l'hygiène de vie mentale.




0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page