top of page

Hypersensibilité

Voilà un mot très à la mode .

Personnellement j'ai appris en entrer en amitié avec cette part de moi.


J'ai toujours été particulièrement consciente de cette hypersensibilité car à plein d'égard pendant longtemps elle a rendu mon rapport au monde impossible me demandant de développer tout un tas de stratégies d'adaptation fatiguantes et à long terme inutiles.


Enfant mon rapport à la nature était particulièrement développé et j'ai pu explorer cette part de moi-même grâce à celle-ci.

La nature était comme une soupape de sécurité, ma bouffée d'air mais également un bouclier factice.


En devenant adulte et habitant en ville, elle a pris davantage de place.

Une place envahissante.

Une place anxiogène.


Vivre à Paris où la misère et les déséquilibres sociaux coexistent m'est devenue impossible et j'ai finalement fait le choix de retourner vivre davantage au contact de la nature.

Cet espace grâce auquel je pouvais retrouver davantage d'espace.

Mais les conditions extérieures ne sont pas suffisantes!


La découverte de la méditation de pleine conscience a été la possibilité de prendre la pleine mesure de ce rapport épidermique à TOUT


De rencontrer cet espace émotionnel très fort.

De voir la place excessive que prenaient mon mental.

De tout ce que je percevais bien plus que tous les autres et qui rendait mon rapport à l'existence PLUS.

Qui me mettaient aussi sur les marges car TROP...ou PLUS.


Car suivant le point de vue ou l'angle j'étais:

TROP ou PLUS sensible,

TROP ou PLUS consciente,

TROP ou PLUS émotionnelle,

TROP ou PLUS compliquée,

TROP ou PLUS anxieuse,

TROP ou PLUS vivante.


Et au final TELLEMENT PLUS émerveillée!


Grâce à la pratique de la pleine conscience j'ai pu apprendre à lâcher le jugement du TROP ou PLUS pour simplement m'accueillir telle que j'étais tout simplement.


Lâcher mon propre jugement et accepter que l'autre ne me comprenne pas et n'ait pas l'angle suffisamment large pour m'accueillir lui aussi sans me juger.


J'ai appris à accepter que des portes se ferment.

Et aussi à accepter d'en fermer.


La pleine conscience est le cadeau de ma VIE car il m'a donné la possibilité de vivre pleinement l'instant présent et de faire la paix avec tous mes PLUS et TROP!


J'ai pu prendre conscience de tout ce qui rendait ma vie si riche grâce à cette hypersensibilité.


En fait la méditation de pleine conscience est devenu UN ART DE VIVRE.


Où l'art de laisser les turbulences être. C'est à dire toutes les productions mentales, émotionnelles et sensorielles.


Parce qu'en terme d'accueil de turbulences nous avons nos fonctionnements propres.


Certains s'y noient,

D'autres les étouffent,

D'autres jonglent avec,

D'autres les nient,

Et certains entrent en amitié avec elles (ce que j'ai appris à faire!)


POUR SE FAIRE...

ABANDONNEZ L'IDÉE DE CONFORT, OBSERVEZ , UN PROFOND BIEN-ÊTRE SURVIENT.


OUBLIEZ LA QUÊTE FIÉVREUSE DE SATISFACTION, OBSERVEZ, LA VRAIE BEAUTÉ DU VIVANT CHANGEANT APPARAÎT.


CESSEZ DE FUIR LES DANGERS, OBSERVEZ,

UNE INÉBRANLABLE SÉCURITÉ SE RÉVÈLE.


Toutes la pleine conscience se trouve dans ces quelques mots.

Mais pour cela il faut s'entrainer et s'entrainer encore et encore.

Apprendre à ramener son esprit dans l'instant, dans la respiration, dans son corps.

Rester attentif, concentré mais spacieux et détendu.


C'est apprendre à ne pas...

Penser la pensée

Penser l'émotion

Penser la sensation


MAIS faire attention à la pensée, être conscient de la pensée, de l'émotion et de la sensation.


Un merveilleux programme que je vous invite à découvrir pour lâcher les chaines qui vous empêchent de réaliser votre plein potentiel de vie.










0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page